Autres Par

Actualité du portage salarial : Un statut qualifié de « solution innovante pour l’emploi » par le gouvernement

Au cours de l’été, lors de la conférence sociale pour l’emploi, le Premier ministre Manuel Valls a abordé la question du portage salarial, démontrant sa confiance en un procédé qu’il qualifie de « solution innovante pour l’emploi ». Une bonne nouvelle pour tous les professionnels du secteur et les consultants portés !

Oui, le gouvernement croit en l’avenir du portage salarial, c’est la bonne nouvelle de cette rentrée 2014 ! Manuel Valls a d’ailleurs précisé que suite à la décision du Conseil constitutionnel en mai dernier, un accord serait définitivement trouvé avant la fin de l’année 2014, donnant ainsi une nouvelle base législative au régime du portage salarial. Une annonce rassurante pour un statut qui est une vraie solution « anti-crise », pour tous les professionnels qui souhaitent entreprendre, en toute sécurité.

L’OPPS, l’Observatoire paritaire du portage salarial, s’est félicité de l’annonce faite par le premier ministre, qui répond positivement à la demande commune des syndicats signataires de l’accord de 2010 et du PEPS, syndicat représentatif des employeurs du portage salarial.

L’absence d’encadrement risquait de pénaliser 50 000 salariés portés.

Reste maintenant à observer quelles seront les mesures prises par le gouvernement, ou les modifications éventuelles envisagées par celui-ci. Le syndicat national du portage salarial, le PEPS, dont je fais partie, ne manquera pas de travailler en concertation avec le gouvernement pour que la nouvelle législation soit en adéquation avec ce statut ; Le seul, en France, qui apporte aux indépendants la liberté d’entreprendre, tout en conservant un cadre juridique et financier.

Vous souhaitez en savoir plus ?
Je vous donne rendezvous pour nos prochains petits déjeuners d’information.
Je serais ravie de 
vous y accueillir ! 

Vous souhaitez y participer ?
Je vous invite à consulter les dates des prochaines réunions et à vous inscrire en ligne à la session de votre choix. 

Lydie Roussel

 

Partager :