Indépendants Par

Le Portage salarial : le statut idéal pour les slasheurs… Et leurs employeurs !

Le slasher ou pluri-actif est un travailleur qui cumule plusieurs activités différentes ; ce mode de travail se répand chez les jeunes de la génération Y qui ne souhaitent pas effectuer toute leur carrière en ne pratiquant qu’un seul métier.

Pourquoi les slasheurs intéressent-ils les entreprises ? 

Le slasheur déborde de curiosité, d’envie et de créativité. Contrairement à ce qu’il peut laisser à penser, il est fiable et stable à condition qu’il se sente compris et utile, qu’il considère que les tâches qui lui sont confiées aient du sens. En cette période de crise et de révolution numérique, le slasheur représente réellement un nouveau paradigme professionnel recherché par des structures souvent dynamiques et plutôt… atypiques.

Pourquoi les slasheurs font-ils peur aux entreprises ?

Le slasheur est encore incompris des RH et des entreprises ; celles-ci ne tiennent pas compte de cette mutation et continuent de leur proposer des CDI avec lesquels on ne peut pas exercer une autre activité. De plus, elles n’ont pas appris à organiser le travail des slasheurs qui pratiquent une autre activité. elles n’ont pas non plus encore compris que le slasheur ne tient pas compte des liens hiérarchiques de l’entreprise qui l’emploie car la plupart du temps, il ne se considère pas comme un salarié mais comme un entrepreneur dont l’autonomie est le credo. En résumé, elles ne les comprennent pas, ne savent ni les accompagner, ni les garder.

Le Portage salarial est-il un statut idéal pour les slasheurs ? 

Oui. Absolument. Un seul employeur, plusieurs clients pour plusieurs missions  : le Portage salarial permet aux slasheurs de proposer leurs expertises à différents clients. Le Portage salarial leur donne la possibilité de multiplier les missions correspondant à leurs savoir-faire et à leurs envies, sans risquer de contrevenir à une législation liée à un tout autre statut.

Vous êtes slasheur ou slasheuse intéressé(e) par le Portage salarial ?

Contactez-nous.

Partager :