Indépendants Par
14,3 millions de français prêts à devenir indépendants

14,3 millions de français se déclarent prêts à devenir indépendants !

C’est la conclusion du sondage IFOP qui a été communiquée à l’occasion du Salon SME (ex salon des micro entreprises) qui s’est tenu les 25 et 26 septembre 2017 à Paris.

14,3 millions, c’est la moitié de la population active.

Autrement dit, l’entreprenariat fait désormais partie du parcours professionnel de nombreux français. Ne plus dépendre d’une hiérarchie « à l’ancienne », être autonomes dans la façon de mener leurs missions, rechercher un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle, sont les principales motivations de ceux qui font le choix d’exercer leur savoir-faire en indépendant.

Se lancer dans la création d’une entreprise comporte des risques

Surtout dans un environnement économique tourmenté et en pleine mutation. A mi-chemin entre le salariat et le freelance, le portage salarial séduit de plus en plus de consultants, de formateurs, et parfois-même des professionnels exerçant déjà une activité en indépendant (graphistes, web designers…).

Pourquoi le Portage salarial ?

Parce qu’il est rassurant de savoir qu’une fois un accord verbal conclu avec son client, l’entreprise de portage salarial assurera de façon transparente et en parfaite légalité les démarches administratives, juridiques et comptables de sa prestation. Avec, selon la société de portage salarial choisie, un accompagnement personnalisé destinée à prendre en compte son projet professionnel personnel.

70 000 personnes ont choisi cette solution, ça n’est pas un hasard.

Car elle comporte aussi un avantage certain pour ceux qui ont de « grandes » ambitions : celui d’avoir la possibilité de tester la viabilité de la projet.

 

« Etre son propre patron tout en étant salarié, c’est aujourd’hui possible. Ce statut de « salarié indépendant », ou « salarié porté » me permet de bénéficier de l’assurance- chômage, de la sécurité sociale, de la retraite, de la prévoyance, et même de la mutuelle : une garantie d’être parfaitement concentré sur mon activité professionnelle sans être distrait par des questions administratives contraignantes . »

Pierre D. Consultant en Ressources Humaines

 

Partager :