Indépendants Par
homme qui sort les poches de son pantalon

Vous êtes auto entrepreneur ! Avez-vous pensé au Portage Salarial ?

Vous êtes consultants, freelance… et avez créé votre activité il y a quelques temps déjà

Si au début, l’auto-entreprenariat, forme juridique rapide et facile à mettre en place, vous a séduit, maintenant vous vous posez des questions :

En cas de cessation de mon activité, ai-je le droit à l’assurance chômage ?

L’auto entrepreneur a une situation particulière en matière de droit au chômage.
En effet, l’ouverture des droits au chômage auto entrepreneur dépend de s’il a une activité salarié ou non, mais aussi de s’il était demandeur d’emploi ou non au moment de la création de sa société. Si ce n’est pas le cas, il ne pourra pas bénéficier d’allocation chômage.

Chômage auto entrepreneur : avec activité salarié en parallèle

Un auto entrepreneur a la possibilité de créer ou reprendre une entreprise, tout en ayant une activité salariée en parallèle.

Ainsi s’il perd son emploi de salarié, il pourra bénéficier de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE), à condition que le chiffre d’affaires mensuel dégagé par son activité d’auto entrepreneur ne soit pas supérieur à 70 % du revenu de référence servant au calcul de l’allocation.

Si ce chiffre d’affaires est supérieur, il n’aura pas droit au chômage, mais il devra s’inscrire comme demandeur d’emploi et s’actualiser chaque mois. Ainsi si certains mois son chiffre d’affaires est inférieur à 70 % du revenu de référence, il pourra toucher l’allocation.

Chômage et auto entrepreneur : sans activité salariée

Si un auto entrepreneur n’exerce pas une activité salariée en complément de son entreprise, il ne bénéficie pas d’un droit au chômage.

En effet, l’auto entrepreneur dépend du régime social des indépendants et ne cotise pas à l’assurance chômage.
Et avec le portage salarial ?
Dans tous les cas, l’entrepreneur en tant que porté est considéré comme un salarié et bénéficiera de l’assurance chômage.
Alors ? Ne pensez-vous pas qu’il est temps de changer de statut ?
Vous souhaitez en savoir plus, venez à mes réunions d’informations.

Partager :