Actualités Portagez-vous Par
Anniversaire 10 ans de Portagez-vous !

10 ans de Portagez-vous… Cela se fête !

Profitons-en pour mieux connaître Lydie Roussel, sa fondatrice et Présidente

Lydie Roussel, comment est née votre envie de proposer et pratiquer le Portage salarial ?

De façon très simple en fait. Comme une évidence : je pratiquais l’expertise-comptable et j’ai découvert au fil du temps, que ce que j’aime réellement, c’est d’accompagner les gens, et plus particulièrement les personnes qui décident de devenir indépendants. L’expertise-comptable m’a semblé avoir, dans cette envie d’accompagner, certaines limites ; de temps, par exemple, de sujets aussi. Et je me suis aperçue que de les décharger entièrement de toutes les tâches administratives pour qu’ils puissent se consacrer pleinement à leur projet, à leur de métier, à la pratique de leur expertise, me tenait vraiment à cœur. J’en ai conclu alors que, grâce au Portage salarial, je pouvais « faire des heureux ». C’est la sensation que c’est toujours le cas aujourd’hui -rires-.

Comment êtes-vous passée du monde de l’expertise-comptable à celui du Portage salarial ?

Il a fallu que je comprenne ce métier. Ce qui, finalement m’a été assez facile de par ma pratique, justement, du métier d’expert-comptable. Un grand nombre de règles administratives m’étaient acquises. De plus, je me suis impliquée assez rapidement au sein du Syndicat du Portage salarial, ce qui m’a permis de participer activement à des décisions et des propositions, et d’être en amont, c’est-à-dire en contact permanent (comme toujours aujourd’hui d’ailleurs*) avec « la réalité » de cette profession : les différentes mesures, les accords de loi qui sont sortis, qui sortent ou s’élaborent.

Quelle est, pour vous, la mission de Portagez-vous ?

Ma mission est une mission d’accompagnement personnalisé qui, parfois, va au-delà du champ de leur activité professionnelle. C’est la prise en compte, pour chaque consultant de la dimension humaine ; son projet, son environnement personnel, ses qualités, là où l’on peut l’aider à s’améliorer pour réussir. C’est ce qui permet d’instaurer une véritable relation de confiance, une relation pérenne.

Quelles sont les valeurs fondamentales qu’incarnent Portagez-vous ?

Si je devais choisir trois valeurs, sans aucune hésitation, je dirais : la bienveillance, le dynamisme et l’empathie.

Avez-vous des moments vécus à nous raconter, qui, selon vous, illustrent ces trois valeurs ?

Effectivement, je pense à Monique qui, il y a quelques années après un parcours professionnel dans un grand groupe, avait décidé de poursuivre son activité professionnelle de façon plus autonome. Et Monique, comme beaucoup d’indépendants, avait (et a toujours) une aversion pour tous les aspects administratifs du statut d’indépendant. De fait, le Portage salarial lui est apparu comme une solution évidente (et salutaire) pour développer ses activités. Et pour choisir la société de Portage salarial, elle avait effectué un benchmark d’une dizaine d’entreprises, comparant un nombre de critères important comme la personnalisation, l’écoute, la sécurité, la réactivité, la compréhension de ses enjeux et de son métiers, l’éventualité d’une relation forte et pérenne basée sur l’humain… Et Portagez-vous a été l’heureuse gagnante.

Où en est Monique aujourd’hui ?

Monique est très heureuse. Aujourd’hui elle a arrêté le Portage salarial parce qu’elle a changé d’activité professionnelle. Mais la meilleure preuve que nous nous sommes parfaitement entendues et qu’elle a été pleinement satisfaite des services de Portagez-vous est qu’aujourd’hui encore, Monique me recommande auprès de ses relations. En résumé, cette histoire est une réussite pour nous deux.

Quelle est votre vision à 5 ans de Portagez-vous ?

Ma vision en fait, est assez simple. La taille de Portagez-vous actuellement, répond parfaitement au besoin de mes consultants portés et me satisfait pleinement en tant que dirigeant. C’est pourquoi je n’envisage pas de grands changements, je n’envisage pas de faire grandir la structure d’un point de vue structurel. C’est la relation que j’entretiens personnellement avec chacun de mes « portés » que je privilégie. Cela me permet de leur apporter tout le soutien dont ils ont besoin… Et je suis toute prête à accueillir encore quelques portés qui ont un véritable projet ou un véritable besoin.

*Lydie Roussel est membre de l’Observatoire Paritaire du portage Salarial (OPPS), et siège au conseil d’administration du PEPS (Professionnels de l’Emploi en Portage Salarial) dans lequel elle occupe plusieurs fonctions au sein des commissions.

Partager :